Sitôt la défaite de Nicolas Sarkozy enregistrée, les responsables de l'UMP se sont concentrés sur la prochaine échéance, les élections législatives de début juin. Le Secrétaire Général, Jean-François Copé à décrété la "mobilisation générale".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.