Les membres de la majorité ne cachent pas leur consternation après l'annonce par le président du Modem de son choix de voter pour François Hollande. Un symbole de l'agonie du centre droit pour Guillaume Peltier, porte-parole de Nicolas Sarkozy.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.