La droitisation de l’UMP menée par Jean-François Copé déplairait à une partie non négligeable du parti. C’est ce que pense Dominique Bussereau et que confirme Damien Meslot, député UMP du territoire de Belfort, interrogé par Pierrick Bonno

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.