L'union des organisations islamiques de France et son président Ahmed Djaballah se prononcent clairement contre les éventuelles protestations à venir dans les rues. L'UOIF demande aux musulmans d'éviter toute manifestation non autorisée et de négliger cette provocation

Géraldine Hallot

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.