La Banque centrale Européenne a confirmé hier ce qu'attendaient les marchés financiers. Elle rachètera, sans limite, des obligations des Etats membres de la zone euro, en cas de hausse trop importante de leurs taux d'intérêt. Ce programme illimité vise à stopper les attaques spéculatives contre l'euro sur les marchés qui ont d'ailleurs salué cette décision hier en faisant grimper les indices boursiers Régis Lachaud

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.