Nathalie Kosciusko-Morizet est partie tout au long du mois de juillet à la rencontre des militants de plusieurs fédérations UMP avant de se décider. Sa candidature -la 3e officielle- est selon elle une alternative au duel François Fillon/Jean-François Copé. L'ascension de NKM au sein de l'UMP a été fulgurante.

C'est une nouvelle étape dans sa carrière politique Sandrine Etoa-Andegue.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.