Laurent Berger, Secrétaire National de la CFDT commente, à la veille du sommet social rebaptisé sommet de crise, les diverses pistes envisagées pour réduire le coût du travail.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.