Julien Coupat parle pour la première fois depuis. Le leader du groupe dit de Tarnac en Corrèze, a fait sa contre-enquête et dénonce à son tour les accusations de sabotage portées contre lui depuis 4 ans.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.