La crise boursière se poursuit en Europe. Sous les yeux désormais très intéressés d'observateurs américains inquiets, et chinois prêts à racheter de la dette européenne.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.