Selon les dernières prévisions de la commission européenne, la France devrait connaître une croissance de 1,3%, un taux en dessous des prévisions du candidat Hollande. Sans surprise, les premières difficultés du président sont économiques.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.