Signe que la situation se tend en Syrie, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a décidé d'évacuer des travailleurs humanitaires vers Beyrouth, capitale du Liban. Les conditions de sécurité ne sont plus réunies. Grégory Philipps.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.