L'agence de notation standard and poor's a dégradé la dette italienne. Conséquence: certaines banques françaises se sont retrouvées fragilisées en bourse.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.