Les Français sont venus aux Jeux paralympiques en masse : une délégation de 280 personnes, dont 154 athlètes, qui seront engagés dans seize des vingt sports paralympiques. La France compte de vraies chances de médailles, dans la plupart des disciplines. L'équipe de France espère remporter au moins seize médailles d'or, ce qui lui permettrait de figurer dans le top 10 des pays les plus titrés cette année. Parmi les membres de l'équipe de France, surprise : il faut compter des athlètes valides. Par exemple, pour les épreuves d'athlétisme, quatre guides valides seront présents pour courir aux côté des athlètes non-voyants. De la même manière, dans l'équipe de cécifoot, une épreuve de football conçue pour les aveugles et mal-voyants, figurent deux gardiens voyants. Le cécifoot, d'ailleurs, est l'une des épreuves où la France dispose de véritables chances de médailles. Double championne d'Europe, l'équipe de France peut prétendre au podium.

Double médaillée d'or en 2008 à Pekin, Assia El Hanouni était aussi porte-drapeau de la délégation française
Double médaillée d'or en 2008 à Pekin, Assia El Hanouni était aussi porte-drapeau de la délégation française © MAXPPP / Du Huaju

Plusieurs champions olympiques défendront leur titre obtenu à Pékin en 2008 : parmi eux, Assia El Hannouni , double championne paralympique en 200m et 400m à Pékin, vise un triple titre, en 100m, 200m et 400m. En escrime, le sabreur Laurent François remettra lui aussi son titre en jeu. Du côté du saut en longueur, après avoir obtenu une médaille d'or en 2008, Arnaud Assoumani , tentera lui aussi un doublé. Dernier exemple, en natation, la France devrait pouvoir compter sur David Smétaine , tenant du titre sur 100m et 50m nage libre. Comme pour les jeux valides, le judo pourrait être un gros pourvoyeur de médailles : Sandrine Aurières-Martinet , deux fois vice-championne paralympique, pourrait décrocher l’or dans la catégorie des moins de 52kg.

Damien seguin
Damien seguin © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME / David Cormier

Damien Seguin porte-drapeau

Pour représenter cette délégation, la France a choisi un skipper breton : Damien Seguin . Âgé de 32 ans, c’est lui qui sera porte-drapeau de l’équipe de France lors de la cérémonie d’ouverture. Médaillé d’or à Athènes en 2004, et d’argent à Pékin en 2008, il figure à nouveau parmi les favoris dans sa catégorie.

Le mercredi 29 août, Damien Seguin était l’invité de 7h50. Il répondait aux questions de Pascale Clark :

Le 6 septembre prochain, François Hollande se rendra à Londres, pour y soutenir l'équipe de France paralympique. Le président de la République a d'ores et déjà adressé une lettre de soutien aux athlètes, pour leur souhaiter ses "voeux de pleine réussite" et ses "encouragements les plus sincères".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.