TOKYO (Reuters) - Le cyclone Talas, passé du stade de tempête à celui de dépression tropicale, a fait 25 morts et 52 disparus au Japon, où d'importantes précipitations ont provoqué inondations et glissements de terrain dans l'Ouest, rapportent les autorités.

Après avoir balayé la plus grande île de l'archipel samedi et dimanche, elle menace désormais le Nord, selon la météo nationale. Sa vitesse réduite, aux alentours de 10 km/h, se traduit par des précipitations prolongées.

Talas n'a pas affecté l'activité industrielle et la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, endommagée par le séisme et le raz-de-marée du 11 mars, n'en a pas souffert, selon l'opérateur Tepco.

Kiyoshi Takenata, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.