A l'UMP, il y a la campagne pour la présidence du parti. Mais derrière l'affrontement entre Jean-François Copé et François Fillon, il y a aussi la bataille des motions. En plus de départager les candidats, les militants devront choisir la ligne politique du parti. Six sont proposées, et deux se détachent : celle des Humanistes, autour de Jean-Pierre Raffarin, et celle intitulé "la Droite Forte" qui caracole en tête. Cette dernière est crédité de 39% d'intention de vote d'après un sondage IFOP, contre seulement 22% pour les Humanistes.

Les représentants de la Droite Forte ont présenté leur mouvement hier au siège de l'UMP

Marion Lagardère

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.