A cause des investissements élevés du renouvelable et du nucléaire, la facture moyenne d'électricité d'un ménage français va doubler d'ici 2020 selon un rapport présenté hier au Sénat. Sous réserve d'une législation et d'une consommation inchangées. Anne-Laure Barral.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.