Un sans papier ne peut pas être mis en garde à vue au seul motif qu'il est en situation irrégulière dit la Cour de justice europénne. Aujourd'hui, la chambre civile de la Cour de cassation examine la question avant de rendre sa décision le 5 juillet.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.