Marine Le Pen avait lancé la polémique il y a quelques mois, la mairie de Paris propose une solution temporaire. Les musulmans de la Goutte d'or pourront pratiquer leur culte dans une ancienne caserne et non plus dans les rues du quartier.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.