Pour la cinquième fois, une demande de supplément d'information a été déposée devant le tribunal correctionnel de Nanterre, qui juge depuis le 21 mai l'affaire Mediator. Mais à la différence des précédents, elle émane cette fois du procureur, et fait consensus parmi les avocats des parties civiles et de la défense. Il estime qu'il manque ici des éléments présents dans le dossier d'instruction parisien. La présidente du tribunal, Isabelle Prévost-Desprez, a donc décidé de suspendre l'audience et de mettre sa décision en délibéré à demain 14h. C'est peut-être la fin de l'épisode "Nanterre" de l'affaire.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.