Dans son rapport, la Fondation Abbé Pierre consacre un chapitre au développement de l'habitat atypique, type baraques de chantier, locaux agricoles, et surtout, caravanes et mobilhomes.Le camping se développe "de façon préocupante depuis plusieurs années" dit le rapport. De plus en plus de personnes n'ont plus "d'autre choix" que de recourir à cette solution d'habitat précaire, souvent indigne, faute de logement.

Blandine par exemple, 37 ans, suivie par ATD 1/4 monde. Elle vient de passer 9 mois dans une caravane au camping de Triel-sur-Seine dans les Yvelines. Elle est aujourd'hui sur une piste de relogement en hotel social, mais la jeune femme est cassée par ces semaines passées dans le froid, l'humidité, l'insalubrité. Elle nous a écrit à France inter pour crier sa colère à l'antenne.

Blandine avec Sandrine Oudin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.