LONDRES (Reuters) - La fondation Amy Winehouse, créée après la mort de la chanteuse britannique en juillet à l'âge de 27 ans, va financer une bourse à l'école de Londres où son talent a été découvert.

C'est à 13 ans que Amy Winehouse a chanté à la Sylvia Young Theatre School "On the sunny side of the street", standard du music-hall datant de 1930, "subjuguant" la directrice de l'école de chant.

Le père de la chanteuse décédée, Mitch, a précisé que la bourse serait attribuée à un adolescent issu des milieux défavorisés.

"Ce serait merveilleux de trouver une nouvelle Amy, même s'il n'y a qu'une seule Amy", a déclaré Sylvia Young.

La fondation Amy Winehouse se bat également pour aider les personnes victimes d'addictions aux drogues ou à l'alcool, maux dont souffrait l'interprète de "Rehab".

Mike Collett-White, Benjamin Massot pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.