Geste fort du président Hollande, quatre jours après le massacre de Houla : rompre avec le régime de Bachar el-Assad en expulsant un diplomate syrien. Une première pour un membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. Les précisions de Sébastien Laugénie

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.