Des missiles Mistral de fabrication française ont été retrouvés dans l'arsenal de l'armée rwandaise avant l'attentat contre l'avion du président Habyarimana en 1994, considéré comme l'élément déclencheur du génocide. Sara Ghibaudo

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.