La France vient de vivre à Nice l'attentat le plus meurtrier après ceux du 13 novembre 2015 à Paris. Le pays est la cible principale du terrorisme en Europe.

Le choc après l'attentat de Nice où au moins 84 personnes sont mortes
Le choc après l'attentat de Nice où au moins 84 personnes sont mortes © Maxppp / Andreas Gebert

La France est durement touchée par les attentats depuis janvier 2015. C'est le pays européen qui déplore le plus de morts lors d'attaques terroristes depuis 2004. Et le nombre d'attaques terroristes ne cesse d'augmenter : Charlie Hebdo, Hyper Cacher, Paris, Saint Denis, Saint Quentin Falavier, Magnanville, et plusieurs  tentatives avortées...

Les spécialistes y voient plusieurs raisons :

  • La France est fortement engagée dans la coalition internationale, ce n'est pas le seul pays mais on entend beaucoup sa voix. François Hollande a annoncé récemment un renforcement de la mobilisation en Irak et en Syrie , l'envoi dès l'automne prochain du porte-avion Charles de Gaulle qui effectuera sa troisième mission au sein de l'opération Chamal, la multiplication des opérations aériennes de soutien aux troupes irakiennes au sol et le travail des forces spéciales aux cotés des peshmergas.
  • Deuxième raison : le nombre important des francophones radicalisés qui ont pris le chemin de la Syrie : 2000 Français ou bi-nationaux sont sur place, dont certains d'ailleurs venus de Nice, parfois avec femmes et enfants. Les connexions sont nombreuses et les retours pour commettre des crimes de masse sont la hantise des forces de sécurité.

  • A cela, il faut ajouter le recul du groupe État islamique sur le terrain de la guerre : les djihadistes en difficultés, 1/4 de leur territoire perdu en un an dont des grandes villes comme Fallouja et peut-être demain Mossoul, des revenus en moins et la neutralisation des chefs, une quarantaine de cadres ont été ciblés dont certains gros poissons comme le financier ou le bras droit militaire du chef El Baghdadi. Ce sont autant de pertes qui incitent le groupe a déplacer ses actions pour conserver son pouvoir de nuisance et une exposition publique maximale. La France accessible, symbolique, épuisée aussi après les attentats du Bataclan, de l'Hyper Cacher et de Charlie Hebdo.

Pourquoi Nice?

La ville de Nice est un point chaud de la radicalisation islamiste. Les autorités ne confirment pas que l'attentat ait été perpétré par des islamistes. Mais les spécialistes du djihadisme, comme le journaliste David Thomson, auteur du livre "Les Français djihadistes", voient là une raison supplémentaire pour les terroristes d'attaquer Nice.

Nice est connue dans le monde comme étant l'un des joyaux de la French Riviera. La Promenade des Anglais est un lieu touristique réputé dans le monde entier. Une telle attaque assure une visibilité, une publicité à son ou ses auteur(s)

Nice est apparue dans plusieurs dossiers de filières syriennes.

"On sait qu'à Nice, il y a un foyer de radicalisation", selon le rapporteur de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015, le député socialiste Sébastien Pietrasanta.

Après l'attaque au couteau contre des militaires de Moussa Coulibaly début 2015, c'est d'ailleurs, hors région parisienne, "la seule zone en France où le dispositif de sécurité avait été réévalué, pour passer en +alerte attentat+", selon lui.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.