Cette présidence va durer un mois au cours duquel Paris entend être actif sur deux dossiers chauds : la Syrie et le MaliChristian Chesnot

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.