Mercredi, après une photo de famille à l'Elysée puis un déjeuner, les grands de la tech et des dirigeants d'entreprises françaises comme Sanofi, BNP Paribas, Thales, la SNCF ou la RATP plancheront avec des ministres sur des ateliers sur l'avenir du travail, l'éducation et la diversité.

L'économie numérique représente 7% du PIB français
L'économie numérique représente 7% du PIB français © AFP / Lionel BONAVENTURE

Le Premier ministre Edouard Philippe présentera le soir-même le résultat des travaux, tandis qu'Emmanuel Macron de son côté recevra en bilatérale les patrons de Facebook, IBM, Uber et Microsoft.  

Désormais l'économie numérique représente des centaines de milliers d'emplois et des milliards de chiffres d'affaires. 

Robots, exosquelettes, voitures volantes        

Jeudi, Emmanuel Macron visitera VivaTech avec le président rwandais Paul Kagame. Il y prononcera une allocution sur l'inclusion numérique, avant de s'envoler vers la Russie.  Le salon installé à la Porte de Versailles met cette année particulièrement les startups africaines avec une centaine d'entre elles présentes, et une représentation officielle de plusieurs pays comme le Rwanda, l'Afrique du Sud, le Maroc, la Tunisie, ou le Nigeria.      

VivaTech s'inspire du CES, le salon de l'électronique grand public de Las Vegas qui est chaque année le grand rendez-vous de la tech mondiale.  

Pour sa troisième édition, VivaTech accueillera 1.800 startups exposantes, en compagnie de grands groupes venus repérer les bonnes idées et les pépites potentielles.  Les robots sont particulièrement bien représentés, tel Joe de Ludocare qui aide les enfants asthmatiques, les robots fermiers de NeoFarm.   

Les visiteurs pourront aussi découvrir l'exosquelette (appareil robotisé destiné à redonner de la mobilité à un bras ou une jambe) de la startup ukrainienne UniExo, la maquette de la voiture volante autonome EVA X01 de la start-up toulousaine Electric Visionary Aircraft, visiter en réalité virtuelle et en groupe une pyramide égyptienne.

VivaTech sera réservé aux professionnels le jeudi et vendredi, mais ouvrira ses portes au grand public le samedi, avec notamment un tournoi de combat de robots dans la matinée.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.