[scald=216131:sdl_editor_representation]PRETORIA (Reuters) - La justice sud-africaine a ordonné vendredi la libération sous caution de l'athlète Oscar Pistorius, inculpé du meurtre de sa compagne.

Les procureurs, qui accusent Pistorius d'avoir tué sa compagne de sang froid, s'opposaient à une remise en liberté. La défense arguait pour sa part que l'athlète star du monde paralympique et olympique est trop célèbre pour avoir la moindre chance de se soustraire aux poursuites judiciaires en fuyant le pays.

L'accusation soutient qu'Oscar Pistorius est coupable de meurtre avec préméditation. Sa compagne, dont le corps a été découvert dans la salle de bain de leur maison de Pretoria, a été touchée à la tête, au bras et à la hanche. Les procureurs s'appuient notamment sur le récit de témoins qui ont dit avoir entendu des cris.

Jean-Loup Fiévet et Eric Faye pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.