le conseil constitutionnel valide la loi sur le mariage homosexuel
le conseil constitutionnel valide la loi sur le mariage homosexuel © reuters

La loi autorisant le mariage homosexuel a été promulguée par François Hollande et publiée ce matin au Journal officiel, après avoir été validée hier par le Conseil constitutionnel, mettant un terme à un épisode qui a révélé de profondes divisions dans la société française.

Le premier mariage homosexuel sera célébre le 29 mai à l'hôtel de ville de Montpellier, en présence de Najat Vallaud belkacem. Vincent Autin, président de l'Inter-LGBT Montpellier Languedoc-Roussillon, 40 ans, et son compagnon Bruno, 30 ans, en couple depuis sept ans, pourront enfin se dire oui.

Vincent Autin, au micro d'Antoine Giniaux

Il y a neuf ans la Maire de Montpellier avait accepté de célébrer le PACS en Mairie. Il était logique qu'Hélène Mandroux, en pointe dans la lutte pour le mariage gay, célèbre la première union entre personnes du même sexe. _Hélène Mandroux, interrogée par Romain Poisot_
### L'arrêté modifiant le livret de famille est prêt et va être publié très vite On verra donc l'apparition de deux nouveaus livrets de famille, en plus du livret existant, un pour les couples d'hommes avec les mentions "époux"-"époux", "père" et "père". Et un autre pour les couples de femmes avec "épouse" -"épouse, et "mère" - "mère". Aucune trace donc de la fameuse formule "parent 1 et parent 2" utilisée par les manifestants anti "Mariage pour tous". _Les explications de Laétitia Saavedra_
Malgré la promulgation de la loi, les antis "Mariage pour tous" ne désarment pas. Ils ont toujours l'intention de manifester à Paris dimanche 26. Parmi eux, le collectif des "maires pour l'enfance". 20.000 élus et officiers d'état civil qui refusent de marier des couples homosexuels. __ _Michel Villedey est maire sans étiquette de la petite commune rurale de Thorigney d'Anjou, dans le Maine et Loire qui compte 1200 habitants. Pas de mariage gay dans sa commune. Il le dit à Laetitia Saavedra_
### L'UMP promet de revoir le texte dès 2017 si la droite gagne la présidentielle "C'est une décision que je regrette mais que je respecte. C'est désormais une loi qui sera promulguée et que nous respecterons au nom de la République" a déclaré hier soir sur TF1 Jean-François Copé. Mais le Président de l'UMP prévient, dans un entretien au Monde, si la droite revient au pouvoir, elle réécrira le texte de loi : "Quand nous serons revenus au pouvoir, il faudra réécrire ce texte pour protéger la filiation et les droits de l'enfant. Peut-être avec le recours au référendum", explique-t-il. Jean-François Copé annonce d'ailleurs sa participation à la manifestation du 26 mai. Le député de la Drôme, Hervé Mariton, a été très l'un des plus offensifs à l'Assemblée contre le texte. Pour lui, la décision du Conseil Constitutionnel est une porte ouverte pour abroger le mariage en 2017. Mais d'ici là, il ne refusera pas de marier les couples qui lui en feraient la demande. __ _Hervé Mariton interogé par Marion Lagardère_
L'opposition UMP et une partie de l'UDI (centriste) avaient saisi le Conseil constitutionnel, estimant que la plupart des dispositions de ce texte étaient contraires à la Constitution. Pour Frigide Barjot, il s'agit d'une "provocation" et d'un "changement de civilisation". La tête de file des opposants au mariage homosexuel a indiqué qu'elle devait rencontrer ce jour des juristes pour étudier les éventuels recours contre la décision du Conseil constitutionnel. Elle a renouvelé son appel à un référendum sur le sujet. Pour elle, la décision montre que "le Conseil constitutionnel est aux ordres du gouvernement". _Tugdual Derville, porte-parole de la Manif pour Tous, est également très déçu._
Béatrice Bourges, porte-parole du "Printemps français", mouvement d'opposition à l'origine d'actions coups de poing, a lancé, samedi "un appel à la désobéissance civile". ### Laurent, qui attend ce moment depuis 25 ans, est impatient de dire oui à son compagnon Hier à l'annonce de la validation de la loi par le conseil constitutionnel, ce fut l'explosion de joie et un immense soulagement pour des milliers de couples homosexuels, notamment pour ceux qui ont des enfants. Laurent est un quadragénaire en couple depuis 25 ans. Il est papa d'une petite fille conçue par gestation pour autrui aux Etats Unis. Le mariage est pour lui une protection juridique pour sa fille. Il espère maintenant être parmi les premiers à se marier à Paris et pourra dès lundi retirer un formulaire de publication de bans en mairie (il faut attendre 24h après la promulgation de la loi au journal Officiel). _Laurent est interrogé par Laetitia Saavedra_
Irène Théry, sociologue, enseignante à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales se bat depuis le début pour la reconnaissance du mariage homosexuelle en Franc. Aujourd'hui elle parle d'un grand jour pour la France. _Irène Théry est interrogée par Sébastien Laugénie_
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.