Le bateau a coulé le week-end dernier à Paris, quai d'Austerlitz. Mais il pourrait refaire surface prochainement et changer de vocation, après avoir notamment appartenu à l'Armée du Salut jusqu'en 1994 pour héberger des sans-abris.

De la péniche Louise Michel, on ne voit plus désormais que le mât (à droite sur la photo)
De la péniche Louise Michel, on ne voit plus désormais que le mât (à droite sur la photo) © Radio France / Solène Cressant

C'est une vieille dame agée de 99 ans : 78 mètres de long, 8 de large, la Louise Catherine est une péniche rénovée par Le Corbusier en 1929, et classée monument historique. Elle a coulé ce samedi, et avec elle c'est un peu un monument des rives parisiennes qui s'est retrouvé sous six mètres d'eau.

La Louise Catherine a appartenu à l'Armée du Salut, qui en avait fait jusqu'en 1994 un "asile flottant" pour les sans abris avant de la vendre. Mais ses actuels propriétaires, ainsi que l'association qui gère le bateau, prévoient de le renflouer au plus vite, et d'en faire très prochainement un lieu culturel.

La Louise Michel est un petit bout du patrimoine parisien
La Louise Michel est un petit bout du patrimoine parisien © Radio France / Solène Cressant

L'architecte Michel Cantal-Dupart, président de l'association Louise Catherine en est même tombé amoureux. Il assure que tout sera fait pour qu'elle sorte de cette apnée : "on va intervenir avec des scaphandriers, on va le réparer, et après il suffira de pomper, et tout doucement il va se remettre en place".

Les offres de dons affluent depuis plusieurs jours, y compris depuis le Japon. Un financement participatif a également été lancé. "Je n'aurais jamais cru qu'il entraînerait autant d'émotion", se réjouit Michel Cantal-Dupart. _"_Un bateau qui coule, c'est toujours un petit échec humain, donc on va le faire revivre. Elle va renaître pour pouvoir fêter dignement ses 100 ans [l'année prochaine, NDLR]." Quand le bateau solidaire revit grâce à la solidarité.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.