Le nouveau Président égyptien vient de décider d'annuler la dissolution du Parlement. Cette décision de Mohammed Morsi, qui était le candidat des Frères musulmans, est une déclaration de guerre à l'armée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.