manifestation contre le mariage gay à strasbourg
manifestation contre le mariage gay à strasbourg © reuters

Après deux rassemblements à Strasbourg et Châlon en Champagne samedi, les opposants au mariage pour tous ont manifesté à Paris et en province. La loi, elle, est bien passée. Mais les anti-mariage gay ne désarment pas tous.

La manif pour tous, les Français commencent un peu à en souper. Selon un sondage, deux Français sur trois se prononcent pour un arrêt des manifestations. Il faut dire que depuis le début de la mobilisation, les revers politiques se sont multipliés pour les opposants au mariage pour tous : le projet de loi a finalement été voté la semaine dernière.

À Paris, Sandy Dauphin a rencontré une de ces mères veilleuses qui seront tout à l'heure place Vauban. Bénédicte, conseillère conjugale, explique pourquoi elle veut continuer à manifester.

L'idée de cette journée de mobilisation a été lancée mi-avril, alors que la date était déjà retenue par le Front de gauche. Qu'importe, pour les opposants : il fallait un rendez-vous intermédiaire avant le 26 mai, pour éviter un épuisement du mouvement. D'ailleurs, même à sa tête, les dissensions se font visibles : cette semaine a été marquée par une prise de distance réciproque entre Frigide Barjot et Tugdual Derville, les têtes d'affiche des différentes manifs pour tous. ### Entre 9.000 et 20.000 personnes à Lyon Pourtant une partie de la mobilisation reste présente... Beaucoup plus timidement que ces derniers mois. Environ un millier de personnes à Montpellier ou Lille, 20.000 à Rennes (selon les organisateurs, et avec Christine Boutin). _Reportage breton de Sophie Constanzer._
Et jusqu'à 20.000 à Lyon (9.000 selon la police). Un défilé en présence de Frigide Barjot, l'une des chefs de file du mouvement, qui s'est écriée "c'est formidable, extraordinaire. Le pays connaît un moment de tension que seul le président de la République peut apaiser"._Le reportage à Lyon de Claude Cordier._
### "La société va s'apaiser", selon Taubira Samedi, un millier d'opposants alsaciens et lorrains au mariage homosexuel ont manifesté à Strasbourg contre le projet de loi. Une marche bleu-blanc-rose où l'on a à nouveau entendu les slogans "Hollande, ta loi on n'en veut pas". _Qu'en pense la ministre de la Justice, Christiane Taubira, porteuse du projet ?_
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.