L'intention affichée par Nicolas Sarkozy de remettre en cause les accords de Schengen a provoqué une volée de réactions internationales hostiles. Le Wall Street Journal, sous le titre "Nicolas Le Pen" le compare même à la candidate du Front National.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.