La mondialisation Que peut-on dire de nouveau sur la mondialisation ? C’est le genre de sujet qui paraît extrêmement facile, et pourtant... Que peut-on dire d’original sur ce sujet ? 1. Il me semble que la mondialisation n’est pas une chose nouvelle. En fait elle commence avec le grand commerce international, qui existe bien avant la notion de marché intérieur. Le commerce ne se fait pas du local au global, comme le croient les libéraux, mais de façon exactement inverse. 2. Le capitalisme a accéléré la mondialisation. Après les grandes foires, la conquête de l’Amérique, puis la colonisation, sont des grands moments de la mondialisation. 3. Si l’on considère la période 1814-1914, l’âge d’or du capitalisme libéral, on peu dire que la mondialisation était aussi importante sinon plus que la mondialisation contemporaine : la part des mouvements de capitaux par rapport au PIB mondial est certainement plus forte ; la part du commerce international aussi ; la rapidité pour faire des achats d’actions sur les bourses étrangères est la même (le télex a été inventé, ainsi que le téléphone) ; la possibilité de constituer une société à l’étranger est aussi forte. Si l’on considère la diffusion des innovations (par exemple l’invention du moteur à explosion et la diffusion de l’automobile chez la moitié des américains, idem pour le téléphone, idem pour la télé, idem pour l’invention de l’ordinateur et sa diffusion à la moitié des américains, idem pour Internet) on trouve toujours le chiffre de 40 ou cinquante. Quant aux mouvements migratoires, ils sont certainement plus forts dans les années 1900 qu’aujourd’hui. Alors ? Pourquoi « notre » mondialisation nous paraît-elle aussi exceptionnelle ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.