"Tout ce qui brille n’est pas d'or... ni d'argent. C’est le constat que font les collectionneurs qui ont acheté les nouvelles pièces de 5 euros émises depuis hier par la monnaie de Paris. Des pieces de collection sur lesquelles on peut lire les mots liberté, égalité ou fraternité, et qui sont présentées comme des pièces d’argent, alors qu’elles en contiennent en réalité assez peu. 33,3% pour être très précis, alors que les monnaies de collection tournent en général autour de 70 ou 80%. Autrement dit, contrairement aux premières pièces de 10 euros de collection sur les régions émises en 2010, et qui contenaient 90% d'argent, ces nouvelles pièces ont la couleur, et l'aspect de l'argent, mais elles sont loin d'en avoir la teneur.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.