orange se porte partie civile après des écoutes de la nsa
orange se porte partie civile après des écoutes de la nsa © reuters

Selon le Washington Post, l'agence de sécurité américaine est en train de construire un ordinateur quantique, capable de décrypter n'importe quel document. C'est à nouveau Edward Snowden qui révèle l'information.

Le secret était jusque là bien gardé... Selon ces révélations, la NSA a développé son projet dans des «Cages Faraday», des pièces spéciales conçues pour protéger cette technologie très fragile.

Car l'ordinateur quantique repose sur la puissance des atomes. Il serait beaucoup plus rapidequ'un ordinateur classique. Avec lui, la NSA pourrait déchiffrer les codes qui protègent nos activités en ligne... Et ainsi accéder aux contenus de nos profils Facebook, aux comptes bancaires, mais aussi aux secrets d’Etat et du monde des affaires. Une technologie digne de la science-fiction que pourrait donc bientôt utiliser l'agence de renseignement.

Mais pour Okhin, hacker et activiste sur Internet, qui répond à Camille Laurent, rien n'est moins sûr.

Je pense que c'est un projet de recherche, qu'ils en sont au tout début (...) mais est-ce que ce qu'ils ont construit là, c'est un ordinateur quantique ? Je pense que non.

Et il n'est pas le seul à douter, les spécialistes de la sécurité s'étonnent également que la communauté ne soit pas au courant d'une telle avancée.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.