Nicolas Sarkozy a demandé aux partenaires sociaux d'entamer des négociations pour aboutir à des accords sur le temps de travail avec leurs salariés si une majorité de ceux-ci l'acceptent, avec pour conséquence la fin des 35 heures.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.