[scald=46505:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont lourdement chuté jeudi, hantées par la peur d'une nouvelle récession après le diagnostic morose de la Réserve fédérale sur l'économie américaine et l'annonce d'une nouvelle contraction d'activité en zone euro et en Chine.

L'indice CAC 40 a abandonné 5,25% à 2.781,68 points (clôture définitive), son plus bas niveau de clôture depuis le 30 mars 2009, dans un volume de transactions de 4,27 milliards d'euros. La journée s'est soldée par une perte de plus de 40 milliards d'euros de capitalisation boursière sur les seules valeurs de l'indice phare de la Bourse de Paris.

La Bourse de Londres a abandonné 4,67%, Francfort 4,96% et Milan 4,52%.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 a dévissé de 4,79% à 1.997,91 points (clôture provisoire) et l'Eurofirst 300 a retrouvé ses niveaux de juillet 2009.

Les valeurs cycliques et les banques ont été les plus attaquées, avec notamment une baisse de 9,49% de Crédit agricole et de 9,57% de Société générale.

Juliette Rouillon, édité par Gilles Guillaume

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.