La quinzaine de jeunes gens qui ont battu à mort deux étudiants dans un parc d'Echirolles près de Grenoble, courent toujours. Mais l'enquête pourrait déboucher rapidement, notamment grâce à l'exploitation des renseignement fournis par les témoins.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.