La porte de l'Europe est un arc en pierre orienté vers le sud, posé sur un rocher, à l'entrée du port de Lampedusa.

Régulièrement, les Siciliens de la Caritas, ONG catholique, viennent s'y recueillir à la mémoire des bateaux qui coulent au large dans l'indifférence générale.

Un bateau qui arrive à quai signifie qu'il y en a deux qui ont coulé, témoigne Mustapha un ivorien bénévole de la Caritas.

Lampedusa
Lampedusa © Radio France / Eric Valmir

Parfois, la mer rejette des débris.

Ceux des bateaux partis de Libye sur lesquels s'étaient entassés les candidats clandestins à l'immigration.

Souvent, les pêcheurs de Lampedusa ramassent des cadavres dans leurs filets. Ils les rejettent à la mer pour éviter les ennuis bureaucratiques au retour sur terre

Mais aucune fierté dans le geste.

Epuisés psychologiquement, ereintés par la crise de la pêche, ils finissent par ceder leurs chalutiers à bas prix et survivent comme ils peuvent.

Lampedusa, 5 000 habitants vivaient de la pêche et du tourisme. Paradis de la jet set milanaise dans les années 80, les hôtels et les infrastructures n'ont pas évolué depuis.

En dépit d'un décor paradisiaque, personne ne vient passer des vacances sur des plages où peuvent échouer des bateaux, et se baigner dans des eaux où flottent peut être des cadavres.

.

Des années que cette situation dure. Que des milliers d'Africains se noient chaque année, sans qu'aucune statistique ne soit réalisée, malgré les requêtes en ce sens de l'Office International des Migrations .

L'Italie et l'Union Européenne, impuissante, regarde ailleurs.

Des années que les habitants écrivent à Rome et Bruxelles.

Alors quand on apprend que le prix nobel de la paix a été attribué à l'Europe, on ne sourit même pas à Lampedusa. Il n'y a plus d'énergie pour l'ironie.

On pense que c'est pour le symbole, comme le symbole de cette porte de l'Europe qu'on a installé tel un phare sur un rocher, la dernière lueur des malheureux avant de couler à pic entre deux vagues.

Eric Valmir

@EricValmir sur twitter

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.