1 min

E La rentrée des profs ok

Dans le Val d'Oise, s'il n'y a pas de suppressions de postes en primaire grâce aux mesures d'urgence annoncées par Vincent Peillon, il y a en revanche 162 postes en moins dans le secondaire alors que les effectifs sont en hausse. Du coup des profs se retrouvent nommés parfois très loin de chez eux.Olivier Boy

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.