France Inter accompagne La république des idées avec deux émissions en direct :

La marche de l’histoire le vendredi 11 novembre de 13h30 à 14het On n’arrête pas l’éco le samedi 12 novembre de 9h à 10h

La République des Idées , plus que jamais convaincue qu’il est urgent de refonder les conditions de notre être-ensemble, lance lesAteliers du présent . Boîte à idées destinée à mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons, ils ont vocation à associer intellectuels, artistes, acteurs du monde social et politiques, au service d’une réflexion attentive aux enjeux de notre temps.

Ce forum, ‹ Refaire société › en est la première édition. La crise financière qui s’est prolongée en une vaste crise économique et sociale, les réformes menées au pas de charge par les gouvernements en place en Europe, l’accroissement des écarts de richesse, au sein des États, et entre nord et sud, tout concourt à remettre la question sociale au centre des préoccupations. Au mois de mai 2009, lors du précédent forum organisé par la République des Idées, ‹Réinventer la démocratie ›, nous faisions le constat que la démocratie était affaiblie par ‹ la désaffiliation sociale, l’accroissement des inégalités, la haine de l’autre, la défiance vis-à-vis de gouvernements qui échouent à répondre aux attentes des citoyens ›. Poursuivant notre réflexion, nous nous appliquerons cette fois à montrer le lien nécessaire entre démocratie et égalité sociale. Pour ce faire, cet Atelier du présent tentera de cerner les nouveaux états du travail et du capitalisme, les nouvelles situations de précarité, les nouvelles formes de défiance qui peuvent s’installer, mais aussi les moyens de dire la société, de l’incarner et de lui donner voix, de l’utopie à l’intervention artistique.

Quelques conférences, forums et ateliers

Le vendredi 11 novembre

- Introduction par Pierre Rosanvalon.

Refaire société - Collectif, Pierre Rosanvallon - Coédition Seuil-La République des idées
Refaire société - Collectif, Pierre Rosanvallon - Coédition Seuil-La République des idées © radio-france

- Comment aimer l’impôt ?

L’impôt peut-il être vu autrement que comme une punition, une contribution forcée, contre laquelle il est de bon ton de pester ? Refaire société, n’est-ce pas nécessairement réhabiliter l’impôt, le remettre dans les coeurs ? C’est certain, mais il est tout aussi certain qu’il ne suffit pas de dire qu’il faut aimer l’impôt pour qu’il soit accepté et compris comme une contribution au bien commun. Comment alors le rendre aimable ? Pascal Riché (Rue 89). Avec Camille Landais (économiste), Nicolas Delalande (historien), Vincent Drezet (historien), (syndicaliste SNUI).

Aux ateliers du futur :- La ville Cyborg Philippe Simay (Métropolitiques.eu). Avec Dominique Boullier (sociologue), Thierry Hoquet (philosophe).

- Idées et culture en politique. Débat public avec la République des idées et ses partenairesMichel Orier (directeur de la MC2) Avec Pierre Rosanvallon (La République des idées), Dominique Méda (La République des idées), Olivier Poivre d’Arvor (France Culture), Franck Nouchi (Le Monde).

Le samedi 12 novembre

- Influence, argent, élections : qui détient le pouvoir ?

Pistons, dessous de table, recrutements claniques, passe-droits, les pratiques mafieuses sont nombreuses et minent le fonctionnement de nos institutions. Mais faut-il pour autant condamner tout système d’influence ? N’est-ce pas là se tromper sur la complexité des démocraties ? Le pouvoir d’influence n’est pas forcément synonyme d’intervention et les lobbys ne travaillent pas nécessairement contre la démocratie. Gérard Courtois (Le Monde). Avec Pierre Lascoumes (sociologue), William Bourdon (avocat, association SHERPA), Guillaume Courty (politiste).

Foule
Foule © Fotolia - SFC

- L’art change-t-il le monde ?

Abstrait, lointain, pris dans des logiques de marché, l’art contemporain est (et a toujours été) un accessoire de la très grande richesse : n’a-t-il pour autant aucune prise sur le monde ? Alors que l’industrie de la culture et du divertissement est si puissante, alors que l’art le plus ‹ contestataire › prend place au musée et sur les murs des villes, peut-on conserver l’ambition de changer le monde par l’art ? Interroger au lieu d’acquiescer, déranger plutôt que divertir ? Nathaniel Herzberg (Le Monde) . Avec John Jordan (artiste/activiste), Pierre François (musicologue), Kader Attia (artiste plasticien), Raphaële Bidault-Waddington (artiste plasticienne).

Aux ateliers du futur :- Les Sentiers de l’utopie avec Pauline Peretz (historienne, La Vie des idées) Projection du film de et avec John Jordan (artiste-activiste) et Isabelle Frémeaux (Media and Cultural Studies).

Le dimanche 13 novembre

- L’art change-t-il le monde ?

Abstrait, lointain, pris dans des logiques de marché, l’art contemporain est (et a toujours été) un accessoire de la très grande richesse : n’a-t-il pour autant aucune prise sur le monde ? Alors que l’industrie de la culture et du divertissement est si puissante, alors que l’art le plus ‹ contestataire › prend place au musée et sur les murs des villes, peut-on conserver l’ambition de changer le monde par l’art ? Interroger au lieu d’acquiescer, déranger plutôt que divertir ? Nathaniel Herzberg (Le Monde) . Avec John Jordan (artiste/activiste), Pierre François (musicologue), Kader Attia (artiste plasticien), Raphaële Bidault-Waddington (artiste plasticienne).

Aux ateliers du futur :- Vive l'utopie Dépassée, l’utopie ? À ranger désormais aux vestiges du temps passé ? À ne ressortir que pour s’en amuser ? Rien n’est moins sûr. Nous n’en avons peut-être jamais eu autant besoin. La Vie des Idées vous invite à en discuter avec Pierre Macherey, auteur de De l’utopie ! Pascal Séverac (philosophe, La Vie des idées). Conversation avec Pierre Macherey (philosophe).

- Conclusion

Avec Pierre Rosanvallon, Daniel Cohen (économiste), Christian Baudelot (sociologue), Jul (dessinateur), Jade Lindgaard (journaliste à Médiapart), Caroline Broué (productrice à France Culture).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.