PARIS (Reuters) - Le retour à 60 ans de l'âge de départ à la retraite pour ceux qui ont commencé à travailler jeune coûtera 1,1 milliard d'euros en 2013 et 3 milliards d'euros en année pleine, contre 5 milliards initialement estimés, a dit mercredi Marisol Touraine.

La ministre des Affaires sociales, qui a indiqué que la mesure entrerait en vigueur le 1er novembre prochain, a précisé à l'issue du conseil des ministres que la réforme concernerait 110.000 personnes en 2013.

Elle sera financée en année pleine, en 2017, par une hausse des cotisations vieillesse de 0,5 point, à moitié à charge des employeurs et à moitié à charge des salariés.

__

L'analyse de Véronique Julia

1 min

Inter soir 19h - Retraites 19h

Deux trimestres de maternité et/ou deux trimestres de chômage pourront être pris en compte dans le calcul.

Danièle Karniewicz est l'ancienne présidente de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse. Elle analyse le décret sur le retour partiel de la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans. Une interview de Claire Servajean

5 min

Inter treize - invite 13h

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.