PARIS (Reuters) - Le retour à 60 ans de l'âge de départ à la retraite pour ceux qui ont commencé à travailler jeune coûtera 1,1 milliard d'euros en 2013 et 3 milliards d'euros en année pleine, contre 5 milliards initialement estimés, a dit mercredi Marisol Touraine.

La ministre des Affaires sociales, qui a indiqué que la mesure entrerait en vigueur le 1er novembre prochain, a précisé à l'issue du conseil des ministres que la réforme concernerait 110.000 personnes en 2013.

Elle sera financée en année pleine, en 2017, par une hausse des cotisations vieillesse de 0,5 point, à moitié à charge des employeurs et à moitié à charge des salariés.

__

L'analyse de Véronique Julia

Deux trimestres de maternité et/ou deux trimestres de chômage pourront être pris en compte dans le calcul. _Danièle Karniewicz est l'ancienne présidente de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse. Elle analyse le décret sur le retour partiel de la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans. Une interview de Claire Servajean_
Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.