Costas et Maria vont être directement touchés par ce nouveau plan de rigueur. Hier soir, alors que le Parlement grec votait, ils ont raconté leur quotidien à notre reporter Antoine Giniaux.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.