En habile tacticien, Hervé Morin place d'emblée Fancois Bayrou au centre gauche . Ce faisant, il définit un nouvel ordre sur l'échiquier politique français. Auparavant nous avions les classiques gauches et droites assorties de leurs extrêmes et un centre.

En désignant un centre gauche,Hervé Morin crée de facto un espace qui n'existait pas et nécessite un contrepoids : le centre droit. "Les centristes ont toujours été plus proches de la droite républicaine que des socialistes " dit-il

Reste à savoir si François Bayrou accepterait d'être ainsi catalogué, d'autant que le président du Modem est apparu moins critique à l'égard du chef de l'Etat ces derniers mois.

Mais surtout le citoyen électeur peine à comprendre les mouvances qui animent le paysage centriste.

Curieux comme les temps changent. En 2007, la vague orange incarnait la modernité, la fameuse troisième voie, une alternative qui renvoyait gauche et droite dos à dos. Le Modem parlait à la société et la société l'entendait.

Aujourd'hui, comme l'analyse le politologue Stéphane Rozès , nous avons besoin de repères précis et l'image du centre reste floue pour beaucoup. Il y a l'Ares (l'Alliance Repubicaine Ecologique et Sociale ), initialement formée pour soutenir la candidature de Jean Louis Borloo, par ailleurs président du Parti Radical , mais après le renoncement de ce dernier, que va devenir l'Ares ? Ne pas oublier aussi le micro parti de Jean Arthuis ,l'Alliance Centriste et donc le Nouveau Centre d'Hervé Morin qui veut affirmer les valeurs d'une "République irréprochable".

Entre centre gauche, et centre droit, les centristes ne perdraient ils pas leur principal point d'équilibre : le Centre/Centre ? En s'approchant des blocs gauche et droite, n'affaiblissent-ils pas une indépendance de ton et d'esprit ? Le message ne perd il pas en clarté ? Telles sont les questions posées par "les jeunes dans la présidentielle", mais au delà de cette génération, le constat se pose aujourd'hui aux yeux de tous.

Pour l'heure, la fameuse troisième voie de 2012 n'est pas centriste. On évoque plus le Front National et Génération Ecologie. Dans la longue course qui s'annonce, le centre qu'il soit versant gauche ou droite part de plus loin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.