Les parlementaires ont mis fin à leurs travaux estivaux hier après-midi. En adoptant définitivement le budget rectificatif pour la fin de cette année 2012. Un collectif budgétaire qui prévoit un peu plus de 7 milliards d'euros de hausses d'impôts. Les députés et sénateurs ont planché sur ces premières mesures pendant 4 semaines. Une session efficace ? Indispensable ? Ce n'est pas l'avis de tout le monde.Carine Bécard

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.