La réunion présentait fin 2011 une dette de cinq milliards d'euro, mais il n'y a pas de risque de faillite selon le président de la région qui rappelle que le gouvernement italien doit un milliards d'euro à la SicileA Rome, Mathilde Auvillain

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.