Trois Egyptiens sont morts ce matin au Caire où le bilan des heurts depuis samedi est d’une quarantaine de morts. L’'ancien chef de l'AIEA Mohamed El Baradei dénonce un massacre et il accuse également les forces de sécurité d'utiliser des gaz chimiques

Sébastien laugénie

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.