Au lendemain de la diffusion d'un reportage télévisé consacré à la famille Mérah, la justice accède à la demande des proches des victimes du tueur de Toulouse et Montauban. Le parquet va ouvrir une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.