Début aujourd'hui à Saint-Petersbourg d'un sommet de deux jours auquel participe le président russe Vladimir Poutine. Et les Européens ne désespèrent pas d'amener la Russie à adopter des sanctions contre le régime syrien. A Bruxelles, Quentin Dickinson...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.