Anton Razzouk, tatoueur de père en fils
Anton Razzouk, tatoueur de père en fils © Radio France / Grégory Philipps

En ce lundi de Pâques, gros plan sur une tradition surprenante à Jérusalem, celle du tatouage chrétien.

De nombreux pèlerins et des touristes en Terre sainte, on justement choisi cette semaine pour se faire tatouer des motifs religieux a même la peau.

La tradition a plusieurs siècles. Elle remonte au 5e siècle chez les chrétiens orientaux et au 15e chez les occidentaux. Le tatouage a longtemps été un "certificat de pèlerinage, mais avec la mode du tatoo, la tradition est à nouveau vivace.

Reportage dans la boutique d’Anton Jacob Razzouk, à Jérusalem.

Grégory Philipps

La croix de Jérusalem
La croix de Jérusalem © Radio France / Grégory Philipps
le salon de tatouage Razzouk
le salon de tatouage Razzouk © Radio France / Grégory Philipps
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.